Janvier 2022 : nouvel atelier d’intelligence collective.

Quel projet au Treuil, et comment le rendre accessible ?

À partir de l’achat d’une ancienne ferme à Chamboeuf, un projet réunissant d’une part, des organisations paysannes et des paysans et, d’autre part, des organisations citadines/urbaines et des particuliers, s’est mis en place depuis 2018. Cette alliance entre mondes paysan et urbain s’appuie sur l’agriculture paysanne (vue comme un projet sociétal et pas uniquement un modèle agricole), l’alimentation et la protection de l’environnement.

Les thématiques prioritaires d’action sont :

  • La transition agricole et alimentaire (au niveaux local et général)
  • La santé en lien avec ces deux derniers points
  • La protection de l’environnement et de la biodiversité
  • La coopération, les rencontres et projets partagés entre personnes et organisations qui ne se connaissaient pas obligatoirement avant.

Le projet, qui va fêter en décembre ses 4 ans, s’inscrit dans un temps long et doit pour cela se fonder sur des bases solides et partagées par l’ensemble des acteurs. C’est pour cela que ses animateurs ont demandé au Laboratoire d’idées d’organiser un atelier Synergie 4. Prévu en décembre et reporté en janvier pour des raisons sanitaires, celui-ci s’est tenu le samedi 15 janvier 2022 au matin.

Cet exercice d’intelligence collective organisé pour apporter bénévolement un coup de pouce à l’Association des Amis du Treuil a déjà produit ses premiers résultats en terme de questionnement, et, si on se réfère au mail que nous a adressé Jean-Pierre Mousset porte parole du collectif le soir même, (voir ci-aprés), d’autres vont suivre…

« Un peu à chaud, un immense merci pour nous avoir permis de participer à ce travail de réflexion, de questionnement, d’échanges … et de belles nouvelles rencontres.
Pour la « bande du Treuil », cet atelier sera une nouvelle pierre blanche dans l’avancée de ce que nous sommes en train de construire.

Et rien ne se serait fait sans l’aide d’Héliose, sans la participation des belles personnes mobilisées pour l’occasion, que je veux ici remercier au nom de notre instance.
A nous désormais de nous emparer de cette pierre brute (mais précieuse), que nous aurons à tailler et polir.
Et en tant que membres du Treuil, on vous invite bien sûr tous à participer à la suite des réjouissances, des projets, des avancées. »